Bienvenue à wowroms
Recherche du Roms, Jeux, ISOs et plus....


Sega genesis/megadrive

Au début des années 1980, Sega Enterprises, Inc., une filiale de Gulf & Western Industries, est l'un des cinq plus grands fabricants de jeux d'arcade aux États-Unis. Son chiffre d'affaires s'élève à 214 millions de dollars à cette époque. Un ralentissement de l'arcade à partir de 1982 a sérieusement affaibli l'entreprise et a conduit Gulf & Western à vendre sa structure nord-américaine de fabrication d'arcade et de droits de licence pour ses jeux d'arcade chez Bally Manufacturing. La société conserve la direction du département de recherche et développement nord-américain de Sega, ainsi que sa filiale japonaise, Sega of Japan. Avec une activité d'arcade déclinante, les dirigeants du Golfe et de l'Ouest se tournent vers le président de Sega du Japon, Hayao Nakayama, pour obtenir des conseils sur Procéder. Nakayama préconise que l'entreprise profite de son expérience matérielle acquise par des années de travail dans l'industrie de l'arcade pour entrer sur le marché des consoles de salon au Japon, une région qui en est encore à ses balbutiements. Nakayama a reçu l'autorisation de travailler sur ce projet, ce qui a conduit à la publication, en juillet 1983, de la première console de jeux vidéo de Sega, SG-1000. Ce premier essai n'est pas réussi et la console est rapidement remplacée par la Sega Mark III dans les deux ans. Dans l'intervalle, Gulf & Western commence à céder ses activités non stratégiques suite au décès de son fondateur Charles Bluhdorn7, ainsi que de Nakayama et ex-PDG de Sega David Rosen, organisant une reprise de la gestion de la filiale japonaise en 1984 avec le soutien financier de CSK Corporation, une importante société de logiciels japonaise. M. Nakayama est ensuite devenu chef de la direction de Sega Enterprises, LTD.